Adeline Dillenseger

Adeline Dillenseger

Que ce soit dans une salle de concert, dans une école ou en milieu hospitalier, ce qu’elle recherche est la justesse. La justesse de la parole chantée ou parlée, la justesse des émotions, la justesse de l’échange. Elle voit la musique et le conte comme un partage, un don de soi, un moyen de créer des ponts, un moyen de transmettre.

Issue d’une formation classique en flûte traversière acquise au conservatoire de Strasbourg, Adeline Dillenseger se tourne dès 2009 vers les musiques improvisées et les musiques traditionnelles.
Elle se passionne d’abord pour la musique des Balkans, où elle s’illustre notamment à l’accordéon, dans le groupe Lubenica. Elle y rencontrera le saxophoniste, Jean Baptiste Jusczcak, et l’ingénieur du son Romain Muller avec qui elle partagera en tant que flûtiste et chanteuse, l’aventure Tombé dans l’oreille d’un son, puis en 2019 le projet Runny Noise, performance sur Bande sonore diffusée en surround.

En 2015, suite à un voyage au Québec, et à de nombreuses rencontres musicales, notamment avec Les Charbonniers de l’enfer, elle entreprend un travail sur les musiques francophones et crée en 2018 le duo Æncre avec la guitariste, bodhraniste et chanteuse Elisabeth Kurst.

Également musicienne en milieu de la santé et du social, elle intervient depuis 2014 auprès des personnes âgées dans plusieurs établissements de santé, seule ou en binôme (CDRS, CPA de Colmar, Ephad de Niederbronn, Oberbronn, Wasselonne…) et développe ainsi un répertoire riche de chansons françaises des années 1920 à 70 qu’elle interprète accompagnée de son accordéon et de son Ukulélé.

De la naîtra la Compagnie Fleur de Sel se donnant pour mission le bien être en milieu hospitalier, et l’accès à la culture pour tous. La compagnie créera successivement le spectacle de chansons « Le temps d’antan » en 2018 , « La chrysalide sonore », installation sonore de type espace Snoezelen en 2019 et «Si derrière toute barbe blanche il y avait de la sagesse, les chèvres seraient toutes des sages.», spectacle déambulatoire de contes et musique autour de la sagesse en 2020 .

Ses voyages, sa musique et ses rencontres l’amènent à partir de 2015, à raconter des histoires, de celles qui animent les peuples du monde. Elle se forme au conte d’intervention auprès de Etienne Piette et Yvan Couclet et auprès du collectif de conteurs Oralsace, qu’elle rejoindra deux ans plus tard en tant que conteuse professionnelle.

Depuis elle travaille avec la Compagnie Oz la muse et la Compagnie des Moutons dans le ciel sur les spectacles de contes et musique « Un p’tit coup de pouce » et « Tu me fais tourner la tête »